Retour aux questions régulières

Quel gain pour la planète ?

D’après l’ADEME (l’agence de transition environnementale de l’état Français), un véhicule rétrofité permet une réduction des gaz à effets de serre (CO2) de l’ordre de 60% par rapport au maintien de ce même véhicule en diesel. À titre d’exemple, 1 million de véhicules rétrofités, c’est l’équivalent d’un mois sans aucune circulation thermique en France.

 

Retour aux questions régulières

Sur le même thème